Comté de Custer. Le mémorial Crazy Horse

Il s’agit du premier monument de ce genre, dédié au leader indien de la tribu Oglala, qui vivait dans ces régions de l’Amérique au milieu du XIXe siècle. Crazy Horse était le nom d’un chef qui est entré dans l’histoire du peuple indien. Le cavalier incarne non seulement l’esprit de la liberté de la population indigène des États-Unis, mais également la capacité humaine de transformer une roche ordinaire en une véritable oeuvre d’art.

Il s’agit du premier monument de ce genre, dédié au leader indien de la tribu Oglala, qui vivait dans ces régions de l’Amérique au milieu du XIXe siècle. Crazy Horse était le nom d’un chef qui est entré dans l’histoire du peuple indien. Le cavalier incarne non seulement l’esprit de la liberté de la population indigène des États-Unis, mais également la capacité humaine de transformer une roche ordinaire en une véritable oeuvre d’art.

Le sculpteur Korczak Ziolkowski, qui n’a pas pu voir sa création achevée, a laissé un dessin détaillé du monument, qui sera près de 10 fois plus grand que le légendaire bas-relief des quatre présidents américains sur le Mont Rushmore.

Catégories: